Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Aug 28, 2020 in Mobile Technologies, What's new | 0 comments

A quelles étapes de votre collecte de données la MDC est-elle moins chronophage que la collecte sur papier ?

A quelles étapes de votre collecte de données la MDC est-elle moins chronophage que la collecte sur papier ?

Il s’agit du troisième et dernier post d’une série de trois articles publiés sur la thématique de la MDC (Mobile Data Collection = Collecte de données sur mobile) présentant plus en détail les visuels récapitulatifs produits par CartONG dans le cadre de l’étude sur les enseignements tirés de 5 ans de MDC chez Terre des hommes. L’étude elle-même est disponible ici (en anglais uniquement pour l’instant).

Le premier article du blog concernant la “Typologie du monde de la MDC” est consultable ici, et le deuxième présentant “Les avantages et inconvénients de la MDC “, est consultable ici.

Ce visuel a été réalisé pour Terre des hommes (Tdh), les outils mentionnés sont donc ceux les plus connus au sein de l’organisation. Pour en savoir plus sur notre collaboration avec Tdh, consultez notre site web ici. Veuillez noter que le visuel est publié sous une licence CC BY-SA 2.0.

Dans le prolongement du visuel précédent, examinons de plus près les aspects de gain de temps.

Cet élément est généralement utilisé comme l’un des arguments les plus convaincants pour promouvoir l’utilisation de la collecte de données sur mobile, mais il est souvent mal compris.

Le schéma ci-dessus compare le temps approximatif passé au cours de chaque étape d’un processus complet de collecte de données en mettant en exergue la MDC par rapport à la collecte de données sur papier.

On entend toujours dire que la MDC permet de gagner du temps en produisant des données prêtes à être partagées et analysées sans qu’il soit nécessaire de procéder à une double saisie de données, une étape certes très longue, tant en termes de ressources humaines que de calendrier d’enquête.

Cependant, la mise en place appropriée d’une collecte de données sur mobile implique une phase de préparation plus longue, nécessitant une planification adéquate. C’est notamment le cas pour l’élaboration et la phase de test des formulaires. Néanmoins, dans une approche axée sur la qualité, plus vous consacrez de temps à votre outil avant son déploiement, moins vous devrez passer de temps à traiter les erreurs pendant la phase stressante de déploiement et plus vous pourrez accéder rapidement à des résultats de haute qualité.

En résumé, il est important de noter que, bien que dans l’ensemble, le processus de collecte des données soit plus rapide grâce à l’utilisation de la MDC, le gain de temps se fait surtout pendant et après la collecte des données ; tandis que la phase de préparation, si elle est effectuée comme il se doit (c’est-à-dire en mettant fortement l’accent sur la qualité et l’analyse des données) devient plus longue.

Ce visuel (vous pouvez télécharger une version PDF ici) n’est bien sûr pas une représentation universelle de la situation car chaque collecte de données a ses propres spécificités. Cependant, il vise à donner une vision synthétique basée sur l’expérience de CartONG en matière de collecte de données au cours de la dernière décennie. Nous espérons qu’elle pourra soutenir d’autres acteurs humanitaires dans la stratégie de leur organisation ou de leurs opérations en termes de processus de collecte de données. N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions en commentant l’article ou en nous contactant ici !

Vous pouvez consulter la version anglaise de ce post ici.

Ressources connexes externes :

Post a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *